"Chassés croisés"
CD du concert du 1er décembre 2002, consacré à des solos et duos de Nicolas Vérin.

Merci aux musiciens, aux mécènes et aux souscripteurs, qui ont permit la réalisation de ce disque.
Il s'agit d'un enregistrement en direct du concert, à l'exception d'une pièce qui n'a pu être utilisée pour des raisons techniques,
remplacée par un autre enregistrement de concert.

Contenu:

Solo violin piece II, par Nathalie Chabot, violon (enregistrement du concert du 9 février 1987 à la Porte de la Suisse, à Paris)
Espejito, par Claire Michèle, hautbois, donné en création
Chassé-croisé Ic, par Anne Arrignon , clarinette (et cor de basset) et Nathalie Vandebeulque (alto)
Petites variations pour piano, par Viviana Amodeo, piano, en création
Thyrcis , par Cécile Daroux, flûte, en création
Chassé-croisé II, par Sona Khochafian, violon et Georges Beriachvili, piano
"Bonus track" : Péripéties, par le quatuor de flûtes Koma (Isabelle Krief, Béatrice Duvauchel, Martine Grenier, Marjolaine Ott)
en concert le 24 mars 1990 à la salle d'Arsonval, St-Maur des Fossés

Durée : environ 62 minutes.

Pour commander, ENVOYER un chèque à Impulsion, 2 rue Corot, 91800 Brunoy sans oublier d'indiquer votre adresse.
Participation aux frais : 15 Euros port compris pour la France
- ajouter 1 Euro pour les autres pays d'Europe, 3 Euros pour le reste du monde.

   Couverture : photographie d'une oeuvre d'Yvan Messac, sculpture sur carton

retour à la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notices :

Solo violin piece II (1983 ­ 6')
Cette pièce met en jeu deux formes d'énergies, dérivées de modèles folkloriques, transposés dans un langage contemporain faisant appel à de nouvelles techniques. La première partie est faite d'explosions irrégulières, de lambeaux de phrases, de sonorités déchirées, est sauvage, violente, imprévisible. La deuxième, non moins intense, s'exprime sous forme d'un flot continu au débit variable, résultant d'une combinatoire entre un cycle d'accords à trois sons (en triples cordes non arpégées) et un développement rythmique complexe. Créée en 1983 par János Négyesy, à qui elle est dédiée.

Espejito, pour hautbois seul. (1998 ­ 6') Création
Images sonores, reflets multiples de ces images, entre l'horizontal et le vertical, au niveau du timbre.. L'écriture em-ploie de nom-breuses techniques instru-mentales non-convention-nelles qui ont été intégrées dans la structure de la pièce ; son har-monie et sa mé-lodie sont in-timement liées aux multiphoniques et aux quarts de tons. Dédié à Claire Michèle.

Chassé-croisé Ic , pour clarinette et alto (1998 ­ 8') (éditions Jobert)
Chassé croisé Ic fait partie d'un cycle de duos, qui comprend aussi Chassé croisé II pour violon et piano, et Chassé croisé III pour deux violons. Ces pièces ont en commun d'être dédiées amicalement aux interprètes pour qui elles sont écrites. Ce sont aussi des jeux de cache-cache, où les personnages musicaux sont tantôt étrangers l'un à l'autre, tantôt en train d'esquisser un dialogue. Le caractère rythmique est mis en avant dans un esprit de course poursuite, de jeu, de jubilation parfois.

Petites variations pour piano, (1985 ­ 2002 ­ 7'30) Création
A partir d'un thème atonal et jazzy, 9 variations explorent de façon ludique des techniques et des styles différents.

Thyrcis, pour flûte seule. (2002 ­ 9') (éditions Jobert) Création
Thyrcis est un berger qui joue de la flûte , ainsi qu'un papillon qui aime se poser sur les feuilles en lisière de forêt. Cette musique tire la plupart de sa substance d'une pièce composée en 1996 pour flûte et électronique, Mariposa clavada que medita su vuelo, " Papillon épinglé qui médite son vol " l'éphémère agitation de la vie papillonante est pourtant notre seule possibilité d'envol. N'attendons pas la mort, qui seule est dénuée de précarité, pour accepter sereinement l'instabilité de l'instant. Il n'y a pas de contradiction, mais une complémentarité, entre la micro-mobilité interne de la matière sonore, son foisonnement, et une courbe lisse et déployée, un vol libre et large. L'énergie proliférante est source de vie et permet de s'élever, vers une respiration vaste et épanouie.
Dédié à Cécile Daroux.

Chassé-croisé II, pour violon et piano (1997 ­ 8') (éditions Jobert)
voir Chassé-croisé I. Dédié à Francis Duroy et Florence Lab.

Nicolas Vérin tient à remercier ici très chaleureusement tous les musiciens qui lui ont fait l'amitié d'accepter de se joindre à ce concert et qui ont permis que soit présenté une facette de son travail peu représentée jusque là en région parisienne.

Viviana Amodeo étudie le piano et la composition avec Franco Scala et Ivan Fedele, puis se perfectionne avec des concertistes internationaux: (dont Pierre-Laurent Aimard, Claude Helffer, Yvonne Loriod...). Lauréate du concours "Musica del Siglo XX" de Sitges (Barcelone), elle a obtenu plusieurs bourses et été invitée à de nombreux festivals. Elle a collaboré avec les ensembles InterContemporain et Anakrousis, et avec l'Orchestre symphonique du Rhin.
Suite à un voyage en Afrique de l'Ouest, elle se consacre à la composition d'uvres pour piano dans le désir de les partager avec des musiciens et danseurs africains. Elle fonde le groupe METISSONSet fait plusieurs rencontres artistiques, avec les troupes "Les Guirivoires" (Côte d'Ivoire) et "SEKO" (Mali), ainsi qu'avec le grand maître djembé Adama DRAME.

Anne Arrignon a obtenu un 1er prix à l'unanimité en clarinette et un premier prix de musique de chambre au CNSM de Paris. Elle a joué sous la direction de Leonard Bernstein et Sergiu Celibidache, dans l'orchestre des concerts Lamoureux, dans les ensembles Musique Nouvelle de Fribourg (dir. Arturo Tamayo) et 2e2m.
Elle a enregistré pour Radio-France, Sudwestfunk et Antennne 2.

Georges Beriachvili (né en 1970 à Tbilissi, Géorgie) a fait des études scientifiques à l'Ecole Polytechnique de Tbilissi puis en musicologie et piano au Conservatoire de Tbilissi. Il est actuellement en thèse au CNSM de Paris.
Son répertoire comprend les oeuvres de Bach à Webern, et il se consacre actuellement plutôt à la musique de chambre et notamment à l'accompagnement de chanteurs. Outre des récitals de piano et Tbilissi et Paris, il a également assuré la direction musicale des trois opéras-minute de Darius Milhaud.

Cécile Daroux suit des études au CNSM de Paris, puis auprès de M. Debost, J.P. Rampal. 1er prix d'interprétation à Darmstadt en 1990 ; lauréate en 1996 du concours de Vienne. Invitée aux Flâneries de Reims, aux rencontres de La Prée, à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon. Flûte solo de l'Ensemble Itinéraire de 1991 à 1999, et depuis 2000 de l'Ensemble Sospeso à New York. Elle réalise en Californie trois tournées avec Nicolas Vérin, consacrées à la musique écrite pour flûte et électronique et à l'improvisation, la dernière avec également le clarinettiste Louis Sclavis. Cécile Daroux crée en mai 2002 la version flûte de Dialogue de l'Ombre Double de Pierre Boulez à San Francisco. Elle a enregistré pour Arion, Salabert, Harmonia Mundi et sur plusieurs CD MFA/Radio France.

Sona Khochafian poursuit ses études musicales successivement à Alep (Syrie) et Beyrouth (Liban). Boursière de la Fondation Gulbenkian, elle est lauréate du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle partage son temps entre l'enseignement et les concerts de musique de chambre, tant en France qu'à l'étranger.
Elle est actuellement membre des ensembles Kaleidoscope, A Tempo, 2e2m et Alternance.

Claire Michèle Médaille d'or du CNR Versailles, Prix du Conservatoire Royal de Bruxelles, elle s'est spécialisée dans le hautbois baroque, se produisant notamment avec les Arts Florissants, la Grande Ecurie... Elle enseigne au Conservatoires de Toulouse et de Meaux. Récemment sa pratique artistique se tourne plus vers les musiques de scène pour le théâtre du Centaure : Macbeth. A participé à la création du Ciel de Jupiter, oratorio de Pierre Sholley sur des textes de Bossuet.Nathalie Vandebeulque obtient un premier prix d'alto et de musique de chambre en 1990 au CNSM de Lyon, Elle effectue de nombreux concerts de musique de chambre, notamment avec le Quatuor des Deux Mondes et joue avec les ensembles Musique Vivante, Itinéraire, la Compagnie Lubat..Elle a été membre de l'Orchestre de l'Opéra de Paris-Bastille, soliste à L'Ensemble Inter Contemporain (sous la dir. de Pierre Boulez et de David Robertson), et a collaboré avec l'Ensemble Modern, l'Opéra de Paris, les orchestres Philharmonique de Radio France, National Bordeaux-Aquitaine (2è soliste), Opéra de Rouen (alto solo), Il Seminario Musicale (dir. Gérard Lesne), l'Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin), la symphonie du Marais, les Arts Florissants, (W. Christie).

Nicolas Vérin étudie la composition au Conservatoire de Paris avec Pierre Schaeffer et Guy Reibel, puis à l'Université de Californie à San Diego, notamment auprès de Roger Reynolds et Jean-Charles François. Il a collaboré avec de nombreux compositeurs et institutions, dont Pierre Henry, Vinko Globokar, Michaël Levinas, l'IRCAM, l'INA-GRM. Il est professeur de composition et d'électroacoustique au Conservatoire d'Evry et co-fondateur du studio Ligys.
Sa musique est pu-bliée chez Jobert et plusieurs de ses oeuvres sont disponibles en CD :
In vino musica in Musique des vignes, GMEA MP01 ; Solo Violin Piece I in Dedications to János Négyesy, Neuma 450-95 ; 11, avenue du Midi in Hörspiele 2, Radio France/Muse en circuit ; Oui ! in Arrêts fréquents, Ensemble Aleph, Vanduvre 9813; Solo III in Paysaginaire Concrètement, PAYSA9810 ; Chassé-croisé III in Contemporary Violin duets, par János Négyesy et Paiviki, AuCourant Records 0010-1 ; A paraître en 2003 : un CD monographique comportant Courant Statique, Miroirs déformants II, Rhapsodie Parisienne et Transe métal chez AuCourant Records (USA)
uvres principales : Di un temporale... pour l'Orch. Chalon-Bourgogne ; Projections obliques (fl. et cl. solo, ens. et électr.), pour l'ens.2e2m ; Instabile (ens. et électr.), pour L'Itinéraire ; Cycle des vents : Phioni (contrebasse et bande), Khamsin (batterie et bande), pour le Festival Why Note, Bora (saxophone et bande); Mariposa clavada que medita su vuelo (flûte et bande), pour le GRM ; La lueur et la fumée (récitant, perc., synth. et électr., textes de Baudelaire) ; una rosa... una rueda... (réci-tant, ens. et électr., poème de Lorca), commande du Festival Aujourd'hui Musiques.
Les uvres de Nicolas Vérin pour instruments, pour support et de musique mixte ont été jouées dans de nombreux de cent concerts, en France et Amérique du Nord, et diffusées sur plu-sieurs radios (France-Musique, France-Culture, R.A.I. 3, WDR-Cologne, NDR-Hamburg, Radios Nationales Hongroise, Espagnole, KPFA Berkeley, KPFK Los Angeles, etc.).
Elles ont été interprétées par Philippe Cambreling, Paul Méfano, János Négyesy, Nicolas Brochot, Linda Bouchard, Jean-Paul Céléa, Claude Barthélémy, Daniel Kientzy, Daniel Tosi, Fabrice Pierre, Rémi Lerner, Cécile Daroux, Pierre Roullier, Jean-Marie Cottet, Mark Dresser, Bertram Turetzky, Dominique My, Michael Riessler, Gérard Siracusa, Jean Pierlot, Jean-Marc Foltz, Gianluca Ruggeri, Dominique Clément, Christophe Roy, Philippe Cuper, Francis Duroy, Nathalie Geoffray, Ricardo Gallardo, Pierre Ti-Boum Guignon, Drake Mabry, Jean-Luc Menet, Nathalie Chabot, etc. et par les ensembles: l'Itinéraire, San Francisco Contemporary Music Players, Orchestre Chalon-Bourgogne, 2e2m, ens. Orchestral Perpignan Languedoc-Roussillon, ens. Harmonique de Lyon.
Nicolas Vérin a été lauréat en 1995 du concours SACEM/Radio-France/La muse en circuit et a obtenu en 2001 la bourse " Villa Médicis hors les murs ".

retour à la page d'accueil